Débuter la lecture de partition

Dans cet article, nous allons voir les bases de la lecture musicale (le solfège) pour comprendre comment lire une partition.
Après avoir lu cet article, vous saurez reconnaitre les notes sur une partition et sur quelles touches les jouer au piano. Cet article est le premier d'une série de 4 articles pour apprendre à lire une partition de piano.

L'apprentissage de la lecture musicale : le solfège

Vous avez certainement déjà entendu le terme de "solfège" lorsque l'on parle de partitions de musique. Ce terme ne doit pas vous effrayer, bien au contraire ! Il désigne tout simplement l'apprentissage de la musique. Et vous allez voir que, sans aller très loin dans le solfège, il est tout à fait possible de lire la plupart des partitions de piano et de prendre du plaisir à jouer.

La partition de musique

Il existe plusieurs notations différentes pour écrire la musique. On retiendra principalement : les tablatures (surtout utilisées par les guitaristes), les grilles d'accords, et les partitions. Pour le piano, les deux grands moyens sont les grilles d'accords (pour l'improvisation) et les partitions. Vous l'aurez compris, nous nous concentrerons ici sur les partitions. Elles sont le moyen le plus utilisé pour retranscrire fidèlement par écrit des morceaux joués au piano. En voici un exemple :

extrait partition de piano
Extrait d'une partition pour piano

Ne vous inquiétez pas si la partition ci-dessus vous paraît compliquée, vous serez bientôt capable de la déchiffrer et de prendre beaucoup de plaisir en la jouant. Nous allons dans ce chapitre et les suivants découvrir toutes les notations qui vous permettrons de lire une partition telle que celle-ci. C'est parti !

Les notes sur un piano et leur écriture sur une portée

L'avantage du piano par rapport à beaucoup d'autres instruments, c'est que jouer une note est assez simple : il "suffit" d'appuyer sur une touche . Voici un morceau de clavier de piano (vu de dessus) avec le nom des notes affiché sur chaque touche :
Piano
Ne vous inquiétez pas pour le nom des touches noires, nous allons les voir dans peu de temps. Remarquez tout d'abord que ce qui vous permet de retrouver chaque note sur le piano est la position des touches noires. En effet, il y a deux blocs de touches noires : un bloc de 2 touches et un bloc de 3 touches :
Blocs de touches au piano
Comme vous avez pu le voir sur l'image avec le nom des notes sur chaque touche blanche, c'est grâce à ces blocs de touches noires que l'on peut retrouver les notes des touches blanches. Par exemple, la touche blanche à gauche du bloc de deux touches noires est le "Do". Et voilà, Vous savez maintenant repérer toutes les notes sur un clavier !

On a sur les partitions une portée qui permet d'écrire les notes. Au piano celle-ci comporte en général deux clés : une pour chaque main. La clé de sol (celle du dessus) sera en général jouée par la main droite et la clé de fa (celle du dessous) par la main gauche. Voici donc les notes sur une portée avec la clé de sol et la clé de fa, et leur correspondance avec les touches du piano :
Portée pour piano
Comme vous pouvez le voir sur cette image, les notes en clé de sol et en clé de fa ne s'écrivent pas de la même manière. Il y a donc un travail de lecture à faire aussi bien en clé de sol qu'en clé de fa. Souvent les pianistes débutants négligent la lecture des notes en clé de fa, car celle-ci sert souvent d'accompagnement de la mélodie principale qui se joue en clé de sol. Il est pourtant important de savoir bien lire les deux clés pour pouvoir lire facilement une partition. N'oubliez donc pas de lire autant en clé de sol qu'en clé de fa.

Lorsque les notes dépassent des 5 lignes principales de la portée, on ajoute des lignes directement sur la note. Voici la même représentation des notes du clavier mais avec plus de notes. Regardez bien comment les lignes en plus sont ajoutées sur les notes lorsque celles-ci sont trop grave (à gauche) ou trop aigües (à droite).
Notes sur la portée

Les touches noires : le dièse ♯ et le bémol ♭

Maintenant que nous avons vu comment jouer toutes les notes correspondant aux touches blanches du clavier, nous allons voir comment sont représentées les touches noires sur la partition.
En fait on ne représente pas directement les touches noires par une note, mais on indique si l'on doit monter ou descendre d'un demi-ton. Mais qu'est-ce qu'un demi-ton ? Entre deux touches du clavier (touches noires comprises), il y a toujours le même intervalle sonore : un demi-ton. Voici donc 3 exemples de demi-ton :
3 exemples de demi-ton sur un piano Comme vous pouvez le voir avec le demi-ton représenté en vert sur l'image, même s'il n'y a pas de touche noire entre les deux touches blanches (ici le MI et le FA) cela fait tout de même un intervalle d'un demi-ton. Lorsque l'on monte d'un demi-ton, on ajoute le symbole dièse  devant la note, et lorsqu'on descend d'un demi-ton, on ajoute le symbole bémol . On appelle cela des altérations. Voici un exemple avec un do dièse :
Do dièse sur une portée Sur cette image, on peut voir une portée (les 5 lignes) avec dessus le symbole de la clé de sol puis une note avec le symbole dièse devant. On sait qu'il s'agit de la note DO qui se situe une octave au dessus du DO du milieu, et le dièse indique qu'il faut utiliser la touche noire située juste à droite. Voici (en rouge) la note correspondante sur le clavier :
Do dièse au piano Ce Do dièse est également la même note qu'un Ré bémol, puisque le bémol descend d'un demi-ton, alors que le dièse monte d'un demi-ton. Pour vous aider à mieux comprendre, voici une image des notes de la gamme avec le nom de toutes les notes dessus :
Clavier de piano Voilà, vous avez maintenant les bases nécessaire pour lire des partitions simples. Prenons un premier exemple d'une partition avec une clé de sol et quelques notes :
Clé de sol sur partition Si vous avez bien compris la notation, les notes affichées sont les suivantes : MI   MI   FA   SOL#   FA   MI   FA   SOL  
Il est important de noter que nous étions ici en clé de SOL, si on était en clé de FA nous n'aurions pas les mêmes notes. Voici donc un exemple similaire mais en clé de FA cette fois :
Clé de fa sur partition Dans cet exemple en clé de FA, les notes sont maintenant : SOL   SOL   LA   SIb   LA   SOL   LA   SI  

Comment reconnaître rapidement les notes sur une partition

Lire une partition de musique nécessite d'être capable de reconnaître les notes écrites sur la partition. Il faut donc apprendre à lire la musique comme on apprend à lire une langue. L'objectif étant d'atteindre une lecture suffisamment fluide et rapide pour se concentrer non plus sur la lecture d'un morceau mais sur son interprétation. De la même manière que lorsqu'on lit un livre, on se concentre sur la signification de ce qu'on lit, le déchiffrage des mots et des lettres étant quelque chose de naturel et transparent.
La première étape pour reconnaître rapidement les notes est déjà de bien les connaître une à une. Si vous débutez, je vous renvoie à mon article Lecture de notes qui explique en détail comment s'attaquer efficacement à la lecture de notes.
Le plus important dans la lecture de notes, comme dans l'apprentissage d'une nouvelle langue, est de lire souvent. Je vous invite également à regarder ce petit livre de poche Exercices de lecture de notes que vous pourrez emporter partout et qui est idéal pour faire de la lecture de notes régulièrement.

Si vous sentez encore des difficultés pour lire les notes même après un peu d'entraînement, ne vous inquiétez pas, c'est tout à fait normal. Il faut beaucoup de temps avant d'être capable de les lire toutes instinctivement. De plus, il existe d'autres "techniques" qui permettent de lire plus vite, sans forcément lire les notes une à une.

En effet, de la même manière que lorsqu'on lit un mot dans une langue, celui-ci est composé de plusieurs lettres, à force de lire le mot et surtout de connaître le contexte dans lequel ce mot est placé, on est capable de lire instantannément le mot, sans lire les lettres qui le composent. Et bien dans la lecture de partitions c'est la même chose. A force de lire des partitions, on apprend à reconnaître instinctivement différents éléments comme les intervalles, les accords, l'harmonie du morceau, et la lecture devient plus facile et naturelle.
Cela demande tout de même des années de pratiques et ne doit pas vous inquiéter au début de votre apprentissage.
Maintenant que nous avons vu comment situer les notes sur une partition, nous allons aborder les notions de durées des notes. C'est l'objet du prochain chapitre consacré à la représentation du rythme sur la partition.